Offre à durée limitée : recevez des flacons GRATUITS avec certains lots

Accueil > Blog > Une nouvelle étude met en avant l’efficacité du CBD pour soulager les douleurs aux articulations

Une nouvelle étude met en avant l’efficacité du CBD pour soulager les douleurs aux articulations

Une étude récente indique que le CBD semble être utile pour soulager les douleurs articulaires.

Les résultats de l’étude apportent juste des preuves supplémentaires des avantages du CBD pour soigner certaines maladies. Le CBD a longtemps été salué par les partisans de la médecine alternative comme une « panacée ».

L’arthrite est la maladie la plus récente pour laquelle l’efficacité du CBD a été étudiée.

Des chercheurs d’établissements médicaux de Phoenix, de Boston et de l’Université Hofstra de New York ont publié le mois dernier une étude dans le Journal of Cannabis Research, qui examine comment les consommateurs de CBD perçoivent son effet sur les douleurs articulaires.

D’après l’étude, la majorité des participants ont déclaré avoir utilisé le CBD pour réduire la douleur, bouger davantage et mieux dormir.

La plupart des personnes qui ont répondu au sondage en ligne ont également mentionné une diminution de l’utilisation de thérapies complémentaires grâce au CBD, notamment les médicaments en vente libre et les opiacés sur ordonnance.

Grâce à la disponibilité croissante des produits à base de cannabidiol, les médecins et les patients doivent être conscients des différents choix de traitements alternatifs accessibles pour traiter leurs symptômes arthritiques.

Malgré sa nature exploratoire, l’étude actuelle part du principe que l’utilisation du CBD peut avoir des avantages thérapeutiques et souligne la nécessité de poursuivre les recherches sur ce marché où l’utilisation populaire dépasse la compréhension scientifique, selon les auteurs de l’étude.

Les chercheurs ont ajouté que d’autres études devraient se concentrer sur l’examen des avantages de l’utilisation du CBD dans cette population de patients par le biais d’essais cliniques soigneusement contrôlés.

Des résultats sans surprise pour beaucoup

L’arthrite étant causée par une inflammation et le CBD étant un anti-inflammatoire reconnu, les résultats obtenus par l’étude n’ont pas surpris de nombreux scientifiques avertis.

Voici plus d’information sur cette maladie :

L’évolution de l’inflammation dans l’arthrite peut être mieux comprise à la lumière de ce qui la produit. Il y a principalement deux types d’arthrites :

1. La première est l’arthrose.

Le cartilage lisse qui sert d’amortisseur dans l’articulation s’use dans ce type d’arthrite. L’articulation devient raide et douloureuse au fur et à mesure qu’elle se détériore. Au fur et à mesure que la dégradation progresse et que l’inflammation s’étend, l’articulation finit par frotter « os contre os », sans aucun coussinet entre les deux.

L’usure physique au fil du temps est la cause première de ce type d’arthrite. C’est pour cette raison que les médecins l’identifient chez les patients de plus de 50 ans. Seules les articulations en elles-mêmes sont affectées.

2. La seconde est l’arthrite inflammatoire

Les maladies auto-immunes, telles que les types d’arthrite inflammatoire, surviennent lorsque le système immunitaire cible involontairement ses propres tissus. L’inflammation chronique qui en résulte provoque des raideurs et des douleurs articulaires.

Contrairement à l’arthrose, l’arthrite inflammatoire peut se manifester dans plusieurs parties du corps. Le cœur, les yeux, la peau, les poumons et d’autres organes peuvent être impactés par ces symptômes. En conséquence, l’arthrite inflammatoire est souvent qualifiée de maladie auto-immune « systémique » ou « affectant tout le corps ».

L’arthrite inflammatoire peut affecter des personnes de tous âges et peut être identifiée chez des patients dès l’âge de 20 à 30 ans car il s’agit d’une maladie chronique.

Ces deux types d’arthrite sont inflammatoires, mais le moment de l’apparition de l’inflammation et le type de réponse immunitaire qui la provoque sont différents.

Il existe différentes formes d’arthrite inflammatoire. Cela inclut :

La polyarthrite rhumatoïde –

Cette forme d’arthrite inflammatoire est prévalente. Les petites articulations des mains et des pieds sont généralement affectées. L’inflammation, la gêne et la raideur sont provoquées par le système immunitaire qui attaque la synovie, qui tapisse les articulations et les tendons.

Rhumatisme psoriasique –

Le psoriasis est un trouble du système immunitaire qui se traduit par des plaques de peau rouges et squameuses. Il s’agit d’une affection auto-immune dans laquelle les propres tissus de l’organisme sont involontairement attaqués par des cellules immunitaires. Les articulations et parfois la colonne vertébrale peuvent être enflés et provoquer une gêne et une inflammation articulaire dus à la même affection.

L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) –

Ce type d’arthrite touche les jeunes de moins de 16 ans. L’inflammation, la gêne, le gonflement et la raideur sont provoqués par le système immunitaire qui attaque les ligaments (tissus qui relient les os entre eux) et les articulations. L’AJI peut également provoquer une irritation des yeux dans certains cas.

Le spondylarthrite ankylosante (SA) –

Le SA est une autre maladie auto-immune qui affecte principalement le sternum, les grosses articulations du corps, la colonne vertébrale et les articulations de la hanche. Elle peut avoir un impact majeur à long terme sur la colonne vertébrale, entraînant raideur et manque de souplesse. Au moins 50 % des personnes souffrant de SA sont porteuses d’un marqueur génétique relatif à cette maladie.

La pseudo-goutte et la goutte –

Des concentrations élevées de certains cristaux dans l’organisme sont à l’origine de ces types d’arthrite. L’excès d’acide urique, un déchet présent dans le sang, provoque la goutte. La pseudo-goutte se développe lorsque des sels de calcium s’accumulent dans les articulations, le plus souvent dans les poignets et les genoux, où ils provoquent une inflammation.

Comment l’inflammation affecte les articulations atteintes d’arthrite : Arthrose

L’inflammation des articulations se produit, que vous souffriez d’arthrose ou d’arthrite inflammatoire. Le type de maladie, cependant, affecte le comportement de l’inflammation.

Lorsqu’une personne souffre d’arthrose, son corps subit des dommages dus à l’usure et réagit en conséquence. Il interprète la dégénérescence du cartilage comme une blessure et envoie des cellules inflammatoires pour commencer à réparer le mal.

Malheureusement, la procédure n’est pas parfaite. Même si le système immunitaire est capable de restaurer une partie du tissu cartilagineux, l’inflammation persiste plus longtemps qu’elle ne le devrait à cause du cartilage endommagé. Cette inflammation persistante et de faible intensité peut aggraver les dommages en détruisant des parties du cartilage.

Les scientifiques pensaient autrefois que l’inflammation contribuait peu à l’arthrose et qu’elle ne devenait un problème qu’après coup. Des études récentes ont toutefois soulevé la possibilité que l’inflammation puisse contribuer à la dégénérescence accélérée des articulations à un stade beaucoup plus précoce qu’on ne le pensait auparavant.

L’obésité augmente le risque d’arthrose

il était communément admis que la seule raison de ce phénomène était que le fait de porter un poids supplémentaire imposait des contraintes supplémentaires aux articulations, accélérant ainsi leur vieillissement.

C’est toujours vrai, mais les chercheurs ont désormais découvert que l’inflammation peut également jouer un rôle important.

Selon de nouvelles recherches, par exemple, les lésions articulaires sont moins graves chez les personnes en surpoids ou obèses et présentant de faibles taux sanguins de marqueurs inflammatoires que chez les personnes présentant des taux d’inflammation plus élevés.

En outre, l’obésité augmente la probabilité que les articulations portantes comme les non-portantes développent une maladie articulaire, ce qui indique que l’inflammation peut être à l’origine des dommages.

Prêt à essayer le CBD pour atténuer les douleurs aux articulations ?

Une autre étude réalisée au début de l’année et publiée dans le Journal of Cannabis Research a montré que près d’un produit au CBD sur deux vendu dans le pays revendique une teneur en CBD supérieure d’au moins 10 % à celle qu’il contient réellement.

C’est pourquoi il est important d’acheter votre CBD à une société digne de confiance – comme Sarah’s Blessing.

Les produits de cette société sont de grande qualité, et ont été développés par une équipe d’experts.

Sarah’s Blessing n’utilise que des ingrédients de qualité supérieure, provenant de partenaires de longue date qui mettent l’accent sur la sécurité et la préservation de la nature. Ces partenaires fournissent à Sarah’s Blessing rien de moins que les meilleurs ingrédients, biologiques et 100 % naturels.

Tous les produits de Sarah’s Blessing sont testés et analysés avec soin afin de fournir aux clients des produits de la plus haute qualité.

Cliquez ici pour aller sur le site de Sarah’s Blessing.

 

Sarah’s Blessing est détenue et dirigée par :
Spring Life Ltd.
3rd Floor 86-90 Paul Street, London,
England, EC2A 4NE
0805080679

SERVICE CLIENT

Copyright © . Sarah’s Blessing.